Choisir sa literie

Le 2 juin 2021

Photo lit café livre et lunettes

La durée de vie d’une literie est variable

Lorsqu’on achète un matelas, on souhaite toujours le conserver le plus longtemps possible. Pourtant, la durée de vie de ce produit s’avère très variable et dépend de plusieurs facteurs :

  • l’entretien de votre literie
  • la composition du matelas et la qualité des matériaux utilisés
  • le mode de fabrication

Ainsi, un matelas sur lequel aucune action n’est jamais réalisée s’abîme plus vite qu’un matelas régulièrement aéré et retourné. De la même façon, un produit composé de mousse bas de gamme s’affaisse bien plus rapidement qu’un matelas à la composition plus qualitative (avec de la mousse haute résilience par exemple).

Le type de sommier utilisé impacte quant à lui directement la durée de vie du matelas. S’il n’est pas composé de lattes actives (c’est-à-dire mobiles), il ne pourra en effet pas suivre les mouvements du corps sur le matelas, ce qui favorise la déformation.

Les signes d’usure des matelas et sommiers

Pour détecter la vétusté de votre matelas, fiez-vous tout simplement à ce que vous observez et ressentez ! Certains signes ne trompent pas, dont les suivants.

  • Vous constatez que vous dormez moins bien, en ayant plus de difficultés à trouver votre position ou en vous réveillant plus souvent.
  • Votre matelas est visiblement creusé, il ne reprend pas sa forme d’origine;
  • Il vous arrive de passer de meilleures nuits en dormant ailleurs que chez vous.
  • Vous vous réveillez avec des courbatures ou des maux de dos alors que cela ne vous arrivait pas auparavant.

S’agissant du sommier, se fier à ses sensations ne suffit pas. Pour savoir si un sommier à lattes actives est toujours en bon état, il faut le débarrasser du matelas et l’examiner. En principe, et en l’absence de poids, les lattes doivent être légèrement bombées vers le haut. Dès que cet aspect bombé est perdu, le sommier ne joue plus correctement son rôle. Dans ce cas, il faut le changer, ou envisager a minima de remplacer les lattes vétustes.

Ce qu’il faut savoir avant de changer de literie

La literie constitue un investissement important, alors autant avoir une démarche globale pour ne pas regretter son achat ! Si vous constatez que votre matelas est usagé, prenez soin de vérifier aussi votre sommier. Il serait en effet dommage d’acheter un matelas neuf et, d’emblée, de réduire sa durée de vie en l’installant sur un sommier qui n’est plus adapté.

Par ailleurs, les matelas et sommiers usagés sont des encombrants, dont on ne peut pas se débarrasser sans démarches particulières. En pratique, il faut donc contacter votre commune pour savoir s’il existe un service de ramassage ou se renseigner auprès de votre déchetterie.

Pour vous faciliter la vie, sachez que nous vous offrons l’enlèvement de votre ancienne literie lorsque nous vous livrons votre nouveau matelas et/ou sommier.